Végétale ou laitière : quelle protéine en poudre choisir ?

Les protéines en poudre sont devenues des suppléments alimentaires très populaires. Les protéines sont utilisées en majeur parties par les sportifs, mais aussi par les personnes qui font de la gym régulièrement pour maintenir un mode de vie saine.

Cependant, avec la croissance du marché, il existe maintenant une multitude d’options disponibles. Nous pouvons voir les protéines d’origine végétale et les protéines d’origine laitière. Il est important de comprendre les différences entre ces deux types de protéines afin de choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins et à vos préférences.

Lire également : Les meilleurs aliments pour favoriser une récupération efficace après l'entraînement

Les protéines laitières

Les protéines laitières sont des produits dérivés du lait animal comme la vache ou la chèvre. Le lait animal apporte un apport considérable au métabolisme du corps humain. Les calciums et presque toutes les vitamines sont compris dans le lait animal. Aussi, le lait de vache offre un apport en protéine très importante. Beaucoup de sociétés s’adonnent à la transformation de lait en protéine laitière en poudre. Le Whey, par exemple, est une protéine dont le lait est issu de pâturages français pour une meilleure traçabilité et une qualité optimale.

Comme tous produits, les protéines laitières en poudre connaissent des avantages ainsi que des inconvénients.

A lire aussi : Optimisez votre performance sportive grâce à une alimentation équilibrée !

Premièrement, la protéine laitière s’absorbe rapidement. Elle est digérée facilement et agit instinctivement après consommation. Ce qui en fait une option idéale après un entraînement pour une récupération rapide. Aussi,  les protéines laitières contiennent tous les acides aminés essentiels. Les produits à base de lait procurent de ce fait des protéines complètes. Enfin, de nombreuses personnes considèrent que le goût des protéines laitières est agréable pour le palais.

Le principal inconvénient des protéines à base de lait est l’intolérance au lactose. Certains individus sont intolérants au lactose ou allergiques aux protéines laitières. Il n’est pas conseillé pour ces personnes de prendre des protéines laitières pour leur santé.

La production de protéines laitière est plus gourmande en ressources naturelles. L’élevage des vaches ou des chèvres demande un espace de pâturage assez dense. Cela a un impact environnemental plus élevé que la production de protéines végétales.

Les protéines végétales

Les protéines d’origine végétale sont des produits extraits de sources végétales telles que les pois, le riz, le chanvre, le soja et d’autres légumineuses. Elles sont devenues particulièrement populaires parmi les végétariens et ceux qui cherchent à réduire leur consommation de produits d’origine animale.

Les protéines végétales sont souvent vantées pour leur apport en fibres, en antioxydants et en autres nutriments bénéfiques. Un avantage majeur des protéines végétales est qu’elles sont généralement plus faciles à digérer pour certaines personnes, car elles ne contiennent pas de lactose ni de produits laitiers. De plus, elles tendent à avoir une empreinte écologique plus faible, ce qui en fait un choix attrayant pour ceux soucieux de l’environnement.

Cependant, toutes les sources de protéines végétales ne sont pas équivalentes en termes de composition en acides aminés. Pour certaines, les protéines végétales ont un goût ou une texture moins prédéfinie. Avant de prendre des protéines, il faut vérifier les impacts des produits sur votre métabolisme.

Afficher Masquer le sommaire