Comment choisir son porte-vélo ?

Le porte-vélo est un équipement très pratique qui vous permet de faire le trajet en voiture avec votre ou vos vélos. Si vous partez en vacances, cet outil peut donc vous être indispensable. Mais il existe sur le marché une grande variété de modèles, et si cela présente des avantages, c’est aussi un inconvénient, car il est difficile de choisir. Il faut donc prendre en compte quelques critères pour bien choisir son porte-vélo. Dans cet article, on vous donne des pistes pour choisir le porte-vélo qui vous convient.

A découvrir également : Vous dormez mal ? Ce organe vital pourrait en payer le prix

Tenir compte des caractéristiques de sa voiture

Pour bien choisir un porte-vélo, il est préférable de prendre en compte les caractéristiques de son véhicule afin d’y faire correspondre le porte-vélo. Il existe en effet 3 types de porte-vélos sur le marché. Il s’agit du porte-vélo à attelage, du porte-vélo sur toit, et du porte-vélo sur hayon ou coffre. Pour un véhicule avec une boule d’attelage, le modèle à attelage sera plus adapté. Mais si votre véhicule est équipé de barres sur le toit, c’est le modèle sur toit qui vous conviendra le mieux. Le modèle sur hayon ne nécessite pas que vous ayez une voiture spécifique.

Mais vous pouvez choisir un porte-vélo sans prendre en compte le type de votre véhicule. Vous devrez dans ce cas vous équiper de certains accessoires. Vous pourrez les trouver sur la plateforme https://www.infos-velo.fr/accessoires/porte-velo/. Quel que soit le type de porte-vélo choisi, il faudra s’assurer que l’immatriculation du véhicule et les feux sont bien visibles.

Lire également : Le coaching sportif en ligne pour retrouver la forme

Tenir compte des avantages de chaque modèle

Chacun des 3 modèles permet de transporter 4 vélos, sauf le modèle sur hayon qui a une capacité maximale de 3 vélos. Le modèle sur toit ne nécessite pas que l’on utilise d’autres accessoires pour la plaque d’immatriculation et les phares. Avec un porte-vélo sur attelage, il est plus facile de positionner les vélos pour le transport. Quant au modèle sur coffre, il est très peu encombrant, pratique, et plus économique. Les avantages des différents modèles disponibles sur le marché sont donc importants lors du choix. Il faut prendre en compte ces avantages pour être sûr que le modèle choisi répond bien à ses besoins. C’est donc le deuxième critère à prendre en compte si l’on veut bien choisir.

Les inconvénients dont il faut tenir compte

Si les modèles de porte-vélos disponibles sur le marché ont leurs avantages, ils ont également certains inconvénients. Avec le modèle sur attelage et le modèle sur coffre, il est parfois nécessaire de s’équiper d’accessoires pour afficher l’immatriculation et les feux du véhicule. Il faut donc investir un peu plus d’argent. Par ailleurs, ces deux modèles peuvent favoriser les frottements et chocs sur la carrosserie de la voiture. Avec un modèle sur attelage, il faut rester vigilant. Le modèle sur toit n’est pas le plus adapté pour les parkings et les passages à hauteur limitée. Il faut donc privilégier ce genre de modèles pour les petites voitures et les trajets sur grande route sans péages ou petits tunnels.

Les critères de sécurité à prendre en compte

La sécurité est un critère primordial à prendre en considération lors de l’achat d’un porte-vélo. Vous devez vérifier si le modèle choisi répond aux normes CE et est homologué par la marque du véhicule. Il faut s’assurer que le dispositif soit bien fixé sur le véhicule pour éviter tout risque de chute ou d’instabilité dû au poids des vélos.

Certains modèles sont équipés d’un système antivol pour sécuriser les bicyclettes contre les vols. Un autre point clé concerne la visibilité : vous devez veiller à ce que vos dimensions restent dans celles autorisées par votre permis et ne gênent pas la vue arrière.

Un accessoire d’éclairage peut être ajouté pour une meilleure signalisation lors des trajets nocturnes ou sous mauvaises conditions météo.

Avant chaque trajet avec un porte-vélo, il est recommandé de vérifier son installation ainsi que celle des vélos afin d’éviter tout accident lié à une défaillance technique. Les sangles doivent être correctement attachées et les pneus des VTT gonflés à leur pression optimale.

En respectant tous ces conseils pratiques, vous bénéficierez du plaisir indéniable qu’il y a à rouler avec vos deux roues préférées sans même avoir besoin de sortir votre voiture du garage !

Les accessoires utiles pour un porte-vélo pratique et fonctionnel

Au-delà des critères de sécurité et d’homologation, vous devez vous pencher sur les accessoires qui peuvent faciliter l’utilisation du porte-vélo au quotidien. Effectivement, certains équipements peuvent grandement contribuer à améliorer la praticité et la fonctionnalité de votre dispositif.

Le premier accessoire utile pour tout propriétaire de porte-vélo est sans aucun doute le support. Ces petits éléments permettent effectivement de fixer vos vélos sur leur support avec davantage de stabilité et évitent ainsi que ceux-ci ne s’entrechoquent durant le transport. Il existe différents types de supports disponibles selon les marques et modèles.

Un autre accessoire pratique est l’extension, destinée aux personnes ayant besoin d’un espace supplémentaire pour transporter plusieurs vélos. Cette extension vous permettra notamment d’installer un troisième voire un quatrième vélo si nécessaire.

Les barres adaptatrices constituent aussi des outils indispensables lorsqu’il s’agit d’utiliser un porte-vélo pour VTT ou BMX. Elles sont conçues spécialement pour adapter les cadres non standards à votre support classique.

Dernier point mais non des moindres : pensez aux sangles élastiques. Les sangles élastiques sont particulièrement pratiques lorsque vous avez envie de stabiliser vos bicyclettes sur leur support afin que celles-ci ne bougent pas pendant le trajet en voiture. Vous pouvez facilement ajuster la tension des sangles élastiques selon vos besoins grâce à leurs crochets métalliques intégrés.

Les accessoires sont des éléments importants à prendre en considération lors de l’achat d’un porte-vélo. Non seulement ils favorisent la praticité et la fonctionnalité du dispositif, mais ils permettent aussi de renforcer sa sécurité et son efficacité.

Afficher Masquer le sommaire