Sports mécaniques : bilan et prévention

Tout sport auto est dangereux, quel que soit le type de course. Les dangers ne sont pas dirigés uniquement vers la personne du pilote : ils touchent aussi les spectateurs et le personnel employé sur les circuits. Ainsi, la course automobile est placée en tête de liste des sports les plus dangereux au monde. Est-il possible d’éliminer ou de réduire les risques ? Il semblerait que non malheureusement. Malgré l’application de nouvelles mesures de sécurité dans toutes les courses automobiles depuis le drame survenu au Mans en 1955, les accidents mortels se multiplient.

Des morts sur les circuits qui soulèvent des questionnements

Des évènements tragiques se succèdent dans ce milieu depuis la nuit des temps au point où l’on en vient à penser que d’ici quelques années, peut-être, les sports auto n’existeront plus. Mais, aucune démobilisation n’est enregistrée depuis dans le rang des pilotes, mais aussi chez les spectateurs. Au contraire ! Cette pratique ne cesse de compter davantage d’adeptes dans le monde entier.
Comment explique-t-on ce phénomène ? Poussée d’adrénaline ? Attirance presque viscérale pour la vitesse ? Amour inconditionnel de ce sport ? On peut tenter de l’expliquer sans véritablement percer à jour les motivations réelles des acteurs.
Si le nombre de morts a diminué au fil des années, il n’est pas moins significatif. Il y a quelques jours encore, le monde de l’automobile perdait une jeune copilote du nom de Laura Salvo.  Sa disparition a soulevé tout le monde. Une vague d’hommage a lieu, certains de ses proches ont déjà commencé à mettre des plaques décès, comme celles sur le site https://plaquedeces.fr, pour honorer sa mémoire.
Cette mort vient une fois encore poser le problème de la sécurité des conducteurs sur les circuits. Depuis près de cinq ans, un comité a été mis en place pour décortiquer les scènes d’accidents et proposer des dispositifs de sécurité plus efficaces. Mais, au regard de la multiplication des accidents, on est en droit de se poser des questions sur la nature de ces mesures.

Protection corporelle du conducteur : quels sont les équipements indispensables ?

Les accidents peuvent survenir à tout moment pendant une course de rallye ou une conduite sur glace. C’est ce qui rend ce sport aussi imprévisible que dangereux. Ainsi, tout conducteur est tenu de se conformer aux règles de sécurité en matière de protection corporelle. Le choix des équipements est donc un préalable essentiel que vous soyez professionnel ou amateur. Cela vaut pour les courses, mais aussi pour de simples essais.
Les équipements jugés indispensables sont le casque, les gants de pilotage, les sous-vêtements ignifugés, les bottes de pilotage et la combinaison automobile homologuée.
Au final, il y a lieu de retenir que la pratique d’un sport auto comporte une part de risque que vous devez être sûr d’avoir bien cerné avant de vous élancer sur les circuits. Si le nombre d’accidents mortels dans ce sport a tendance à diminuer depuis quelques années, il n’en demeure pas moins dangereux. Vous devez arborer la tenue adéquate pour mettre toutes les chances de votre côté en cas d’accident.

A lire en complément : Ce qu’il faut savoir sur le succès fulgurant du Futsal