Les critères pour le choix de votre genouillère de sport

Très sollicités au quotidien et lors des activités physiques, les genoux jouent un rôle essentiel dans la mobilité du corps. Lorsque ces articulations sont douloureuses, il faut trouver une solution afin d’éviter des complications. Pour cela, la genouillère est un incontournable. Le choix de cet équipement répond cependant à certains critères précis.

Une genouillère adaptée à vos problèmes

Il existe 3 grands types de genouillères qui ont chacun un rôle bien précis :

A découvrir également : Rock gym : que vaut cet appareil de musculation ?

  • la genouillère de maintien,
  • la genouillère rotulienne,
  • la genouillère ligamentaire.

Que vous soyez débutant ou sportif professionnel, certains sites comme www.thuasne.shop vous proposent des genouillères qui vous aideront à mieux protéger et préserver vos genoux. Le produit à choisir doit toutefois être adapté à votre activité, à votre morphologie et surtout à votre pathologie (entorse, fracture, instabilité, rupture du ligament, tendinite, arthrose…).

Avec la genouillère de maintien, vous disposez d’un équipement souple que l’on peut utiliser pour prévenir les blessures ligamentaires. Il est idéal pour affronter la reprise sportive parce qu’il tient bien le genou. Cette orthèse est aussi indiquée en cas de douleurs liées à une tendinite rotulienne.

A lire en complément : Quel guidon choisissez-vous vélo ?

Optez pour la genouillère rotulienne si vous ressentez des douleurs au niveau de la rotule. Elle maintient fermement cet os plat situé sur la partie inférieure du genou, ce qui empêche les mouvements latéraux. Misez sur un équipement rigide si l’instabilité de l’os est grave.

Comme son nom l’indique, la genouillère ligamentaire est l’accessoire indiqué pour les lésions ligamentaires ou après une rupture des ligaments croisés. Elle favorise la réparation des ligaments et maintient l’articulation en place.

Il est important de s’offrir des produits de qualité afin de préserver sa santé. Pour cela, contactez un spécialiste qui propose des orthèses avec plusieurs niveaux de maintien. Ce genre d’équipement s’adapte facilement aux différentes pathologies des sportifs.

genouillère de maintien sport

Le niveau de maintien de votre genouillère de sport

Le niveau de maintien de votre genouillère de sport dépend de deux éléments : l’intensité de l’activité et la gravité de la pathologie. Concernant le premier point, il est recommandé de choisir un maintien faible (1/5 à 2/5) pour des activités de faible intensité comme la marche lente ou le yoga par exemple. Pour une activité d’intensité modérée (randonnée pédestre, vélo, planches à roulettes…), le maintien du genou doit également être modéré, soit 2/5 à 3/5.

Enfin, le niveau de maintien doit être important lorsqu’on pratique des activités d’intensité élevée comme les jeux actifs (course, jeux de poursuite…). La natation, le tennis, le saut à la corde, le football, la danse, les sports de combat et l’escalade nécessitent aussi un équipement résistant.

Comme nous l’avons mentionné, le niveau de maintien dépend également de la gravité de la pathologie. Plus votre genou est instable, plus le maintien doit être ferme avec un équipement rigide. Cela vous permettra ainsi de faire des mouvements sans crainte.

Genouillère ou bandage rotulien ?

La douleur rotulienne ou syndrome rotulien est une pathologie qui se manifeste par des sensations désagréables sur l’avant du genou. Pour soulager ces douleurs, on peut utiliser un bandage rotulien afin de maintenir en place cet os plat. L’équipement exerce une pression qui permet d’amortir les vibrations pendant un effort ou un exercice. Il est aussi indiqué pour prévenir les tendinites du tendon rotulien.

Alors, que choisir entre une genouillère et un bandage rotulien ? Vous n’aurez pas besoin de faire un choix puisqu’il existe des genouillères rotuliennes qui jouent exactement le même rôle qu’un bandage de la rotule.