Comment devenir pilote automobile professionnel ?

40
Partager :

Le chemin pour parvenir à être un pilote automobile professionnel est quelque peu difficile et il faudra s’armer de courage pour y parvenir. Pour 90 % des pilotes automobiles, la course automobile est vue comme une passion et non une voix pour subvenir à ses besoins. C’est une discipline divertissante, mais qui nécessite beaucoup d’entrainements et de rigueur pour ceux qui veulent sortir la tête de l’eau. Concrètement, voici comment faire pour devenir pilote automobile professionnel.

Comment devenir un pilote de F1 ?

Ils ne sont pas nombreux ces pilotes amateurs qui parviennent à devenir un pilote professionnel en F1. C’est un véritable parcours parsemé d’embûches que vous devez surmonter en faisant appel à vos talents et à vos compétences sportives. À cela, vous ajoutez un budget conséquent afin de supporter tous les frais afférents à ce sport. Aussi, regardez ce site www.euautopieces.fr pour obtenir plus de détails. La plupart des pilotes automobiles en devenir commencent leurs carrières professionnelles au volant d’un karting dès l’âge de 7 ans. Cela leur permet de mettre un pied dans la compétition tout en leur donnant des chances de nouer des relations et de se créer d’autres opportunités.

A lire en complément : Quels sont les bienfaits du vélo d’appartement sur le corps ?

Vous pouvez purifier vos huiles avec ce filtre à huile. Par la suite, le futur professionnel intégra une formation. Parfois, certains jeunes pilotes sont repérés par un constructeur ou une team de F1 lors de leur Karting et passent sous contact. Pour la formation, vous pouvez vous rendre au centre de formation de la Fédération Française, l’Auto Sport Academy. Il a été créé en 1993 et reste l’un des centres de formation les plus connus. Avec 80 000 euros HT, vous allez y suivre une formation complète si vous êtes né entre 1994 et 2002.

Le vainqueur de cette formation se voit octroyer une bourse de 100 000 euros comme une aide pour financer sa prochaine saison. Cependant, cette dotation n’est pas suffisante pour couvrir les frais de la prochaine étape, la GP2 (l’anti chambre de la F1). À cette étape, vous devez verser environ 3 millions sur 4 ou 5 ans. Le pilote doit alors trouver des sponsors qui pourront lui financer le complément. À la fin de toutes ces saisons, et considérant leur aspect financier, seul un nombre restreint de talentueux pilotes sortent la tête de l’eau.

A lire également : Canyoning, via ferrata, rafting, ces sports outdoor qui ont la cote !

Des solutions alternatives

Si vous voulez toujours devenir pilote automobile professionnel et que vous êtes limité par les difficultés de la F1, vous pouvez essayer la GT Academy. Il s’agit d’une solution innovante créée en 2008 par Sony Interactive Entertainment Europe et Polyphony Digital Inc., en partenariat avec Nissan Europe. C’est un concours un peu différent des autres qui permet de passer du virtuel au réel. Pour ce concours, seuls les meilleurs joueurs de Gran Turismo s’affrontent sur un véritable circuit automobile. C’est une compétition qui vous permettra aussi d’être un vrai pilote automobile.

Par ailleurs, vous pouvez envisager d’être pilote de rallye, mais vous devez obtenir un permis de conduire avant d’accéder à la formation. Aussi, il serait bon d’avoir quelques expériences en karting histoire de posséder les bases de la conduite. Enfin, vous pouvez être pilote GT. Cette chance, vous pouvez l’avoir d’un constructeur d’automobile d’une marque de voiture qui peut vous convier à être son pilote officiel. Plusieurs possibilités existent donc pour être un pilote professionnel. Mais, il faudra un budget conséquent et beaucoup de bravoure.

Partager :