Comment faire du sport à Bordeaux ?

23
Partager :

La pratique régulière d’une activité physique s’avère indispensable pour rester en bonne santé. Comme le dit aussi bien l’adage : « Un esprit sain dans un corps sain ». Si vous habitez à Bordeaux ou dans l’agglomération bordelaise, sachez qu’il existe différentes manières de se dépenser à bon escient. Donc, si vous ne savez pas comment faire du sport à Bordeaux, nos petits conseils vous seront certainement très utiles.

Les séances de fitness en plein air et le footing

Bordeaux compte environ 20 m² d’espaces propices à la pratique du fitness en plein air. Des séances de sports gratuites se tiennent régulièrement un peu partout dans la ville, surtout les samedis et les dimanches. Rendez-vous notamment au jardin de la Mairie, au Jardin botanique, sur les berges du Lac, au parc Lescure de la Béchade, au parc Pinçon (La Benauge) ou au parc des sports Saint-Michel. Le quai des Chartrons est aussi le lieu de rencontre des amateurs de fitness puisque chaque premier dimanche du mois, la Marie de Bordeaux et les Girondins de Bordeaux omnisports y organisent deux bonnes heures de fitness en plein air.

A lire également : Qu’est-ce que la thermogenèse ?

Ces spots sont également recommandés aux adeptes de footing. Vous pourrez ainsi dégourdir vos jambes sur la promenade Corajoud ou encore sur les berges de la Garonne. Quant aux plus téméraires, ils pourront partir à la découverte de Bordeaux puisque la ville compte 18 circuits de 125 km au total et dédiés aux courses à pied.

Faire du vélo, le meilleur moyen d’allier l’utile à l’agréable

À Bordeaux, les passionnés de vélos sont particulièrement privilégiés, et pour cause, ils disposent du circuit « ville et territoire écotouristiques ». Le parcours de 160 km permet surtout de partir à la découverte de la capitale mondiale du vin. Ce sera l’occasion de déguster de grands crus en cours de route.

Lire également : Quel est l'impact du silence radio sur les hommes ?

Plus de 250 sites sportifs à Bordeaux

Bordeaux compte de nombreux sportifs, donc, afin de répondre à leurs besoins, plusieurs centres sportifs ont ouvert leurs portes. Si certains sont en accès libre, d’autres sont payants ou nécessitent un abonnement. Pour en savoir davantage sur les horaires des cours de sports, le mieux serait de consulter le site https://www.helloasso.com/agenda/bordeaux/sports/cours où sont répertoriés les clubs de sport, les activités sportives incontournables dans la métropole bordelaise : musculation, fitness, stretching, aquabike, arts martiaux, Zumba fitness, body pump, aérobic.

Le Spinbreak une façon innovante de pédaler

Depuis quelques années, le Spinbreak est l’honneur dans les salles de sport bordelais. Cette tendance vient s’ajouter aux cours de stretching, de Pilates ou encore de barres au sol. Pour le spinbreak, consiste à enfourcher des vélos Realryder et qui nécessite un travail permanent des muscles. Cette activité originale se déroule dans le noir afin que les pratiquants puissent se défouler au maximum. Il n’est donc pas rare d’entendre des cris combinés au rythme de la musique disco, techno…

Faire du yoga

Le yoga c’est aussi le meilleur moyen de prendre du temps pour soi, loin de la routine quotidienne. D’ailleurs, divers studios et écoles proposent des cours de yoga. Dans tous les cas, vous serez accueillis dans un cadre agréable et apaisant où se retrouvent les pratiquants de tous les âges. Bien évidemment, il y a l’embarras du choix parmi les différents types de yoga : Hatha, Ashtanga Vinyasa yoga, Toumo, Méditation, Hanta Iyengar et Yin, AcroYoga, Hot Vinyasa, Pilates, Bikram ou encore Kundalini Yoga. Donc, vous n’aurez qu’à vous munir de votre tapis, d’une serviette et d’une bonne bouteille d’eau.

Pratiquer le skate

Le skate est l’une des activités les plus pratiquées dans la métropole bordelaise. Les férus de skate se retrouvent généralement au skatepark des Chartrons qui s’étend sur 2 350 m². Le site convient aussi bien pour les débutants que pour les skateurs avertis. Comptez notamment sur une partie street en béton et une autre en marbre. Par ailleurs, le skatepark Darwin – la Caserne Niel compte plusieurs rampes : mini, big, petit bowl rider. Le site est très fréquenté par les amateurs. Autrement, le Skatepark de Sthéhélin – Caudéran offre 1050 m² de street, de flat Barre, de ledges. Le cadre est carrément sympathique. Sinon, la pratique du skate ne se fait pas qu’en park. Les passionnés considèrent que le skate de rue est beaucoup plus stimulant artistiquement.

Faire de l’escalade à Bordeaux… C’est possible !

Les infrastructures qui proposent de l’escalade en salle sont nombreuses à Bordeaux. Vous pouvez notamment vous rendre à l’Arkose qui est un véritable lieu de vie de 1200 m². Les amateurs de grimpettes peuvent ainsi s’adonner à leur passion, sans corde ni baudrier. En effet, il suffit de chausser les chaussons spéciaux et de s’accrocher aux prises.

La marche nordique, une activité incontournable

Si vous êtes plutôt « marche nordique », vous ne serez pas déçus puisque Bordeaux compte plus d’une dizaine de parcours. Empruntez la Boucle des deux-ponts de 6,7 km et élancez-vous pour une marche rapide sur les berges de la Garonne jusqu’au pont Chaban-Delmas et le long du Quai des Queyries où le panorama est tout simplement superbe. Cette fameuse boucle s’achève d’ailleurs sur la place de la Bourse. Quant au Circuit Bordeaux-Lac de 7,1 km débute sur la plage de Bordeaux. Le parcours longe les rives, passe par le nouveau stade des Girondins pou finir sur les rives du lac.

Et pour ceux qui veulent réaliser une simple promenade de santé, nous leur conseillons le Circuit du Domaine de la Burthe, Floirac qui est long de 2,7 km. Vous vous évoluerez le long d’un cours d’eau et en pleine végétation luxuriante. Sinon, la forêt du Bourguailh est aussi un spot propice à la marche nordique. Le circuit de 2,6 km longe le ruisseau de la Peugue, à travers les houx et des feuillus. Pour finir, le circuit « Bordeaux au fil de l’eau » consiste en 2 km de marche sportive. Le parcours débute au quai Lawton, passe par le cours Henri Brunet et s’achève au pied du pont Chaban-Delmas.

Partager :