Quelles sont les conditions requises pour pratiquer le parapente ?

106
Partager :
pratiquer le parapente

Envie de pratiquer le parapente ? Si oui, c’est une noble décision que vous venez de prendre. Ce sport vous permettra de dominer votre peur. Vous découvrirez désormais les potentialités qui se cachent en vous.

Toutefois, avant de vous lancer dans cette aventure de saut dans l’air, il faut que certains éléments soient réunis. Ceux-ci vous concernent et impliquent la nature. Voici le guide qui présente les conditions requises pour parachuter.

A lire également : Comment devenir pilote automobile professionnel ?

Les conditions liées à l’âge

Le pratiquant n’a pas nécessairement besoin d’un diplôme avant de parachuter. Toutefois, certaines conditions doivent être remplies pour vous permettre de bien pratiquer le parapente. À ce niveau, il s’agit d’abord du critère d’âge.

Vous devez nécessairement avoir au moins 15 ans avant de pratiquer ce sport. Il est vrai que certains centres de formation autorisent les mineurs de 12 ans. Cependant, ils s’assurent que ceux-ci disposent d’une autorisation parentale avant d’effectuer leur chute libre.

A voir aussi : Comment s'habiller pour faire du sport ?

Les seniors dont l’âge excède 65 ans peuvent se voir exclus du jeu en raison de la fragilité de leur santé. Il est essentiel de savoir qu’il revient à chaque pays de définir les conditions d’âge requises pour pratiquer le parapente. Au cas où vous serez un peu âgé, pratiquez des exercices sportifs en vue de préserver votre tonus.

Les conditions sanitaires relatives au parachute

Avant de pratiquer le parapente, il est nécessaire d’avoir une situation sanitaire saine. Cette condition est sine qua non pour un meilleur saut en parachute. Autrement dit, les personnes atteintes de certaines pathologies respiratoires ne pourront pas être autorisées pour effectuer une chute libre volontaire.

En terme clair, si vous avez une maladie d’ORL, vous ne pouvez pas pratiquer ce sport. Une affection dorsale est également un handicap. De même, les problèmes relatifs à l’activité cardiaque sont aussi inclus. Vous ne devez pas vous retrouver dans ces genres de situations pour sauter, car le parapente exige une forme de respiration donnée.

Une fois dans l’air, votre fragilité sanitaire peut occasionner d’autres complications pouvant affaiblir votre santé. Par ailleurs, si vous avez des troubles visuels, il sera impossible pour vous de parachuter. Les problèmes auditifs aussi ne sont pas exclus. En plus, vous devez jouir d’une bonne santé mentale. La maîtrise de soi est également un atout.

Les conditions météorologiques

pratiquer le parapente

Un parapente nécessite un climat optimal afin d’être intéressant. Notez qu’il est possible de sauter dans l’air quand vous le désirez durant l’année. Cependant, certaines conditions météorologiques doivent être remplies. Il faut qu’il y ait un climat dépourvu de précipitations pour faciliter le sport. En effet, la pluie pourra vous empêcher de bien voir.

Lorsqu’il y a trop de vents, le parapente peut se transformer en cauchemar. L’orage est également un ennemi farouche du saut en parachute. En réalité, celui-ci intègre à la fois la pluie, les vents forts et violents, une action électrique ainsi que de puissantes ascendances.

Tous ces éléments sont dangereux pour le parapente. Voilà pourquoi il importe de bien consulter la météo avant toute action. D’ailleurs, les centres de réservation veillent à tout cela. Il serait bon de parachuter en été et en période printanière. Autrement dit, en avril ou en octobre. Vous êtes sûr de jouir pendant ce moment d’une bonne condition de saut.

Les conditions ayant rapport au poids

Parmi les conditions requises pour effectuer un saut libre à l’aide d’un parachute figure l’indice de poids. En effet, il faut une certaine masse corporelle avant de parachuter. Celle-ci oscille autour de 90 et 95 kg en tandem, car lors votre premier essai, vous sauterez avec un moniteur.

Si votre masse est supérieure à cette marge, vous devez alors négocier avec le centre qui vous propose le saut. La négociation aboutira au choix d’un moniteur ayant moins de masse que vous. Ainsi, l’addition de vos poids pourra donner un résultat qui répond à la limite indiquée.

Retrouvez-vous dans un cas de surpoids ? Il serait mieux que vous entamiez des séances d’activités sportives afin d’éliminer des graisses. En dehors du poids, vous devez embarquer sur vous certains équipements. Il s’agit d’une bonne combinaison, d’une paire de lunettes, des chaussures, etc.

Partager :