Quels risques pour une eau contaminée ?

La pollution de l’eau est aussi problématique que la pollution de l’air. Les effets néfastes de la pollution de l’eau ne touchent pas uniquement les êtres vivants des rivières et des océans, les humains sont également très concernés. Un dérèglement des équilibres des nappes phréatiques et plusieurs communes peuvent être privées d’eau potable.

La qualité de l’eau potable : une opération indispensable

A découvrir également : Lutter contre le stress : le Tai-Chi, une solution parfaite

Les opérateurs du domaine de la distribution d’eau potable sont tenus de s’assurer de la qualité de l’eau qu’ils fournissent. Un controle qualité de l eau potable doit être fait systématiquement afin d’éviter d’empoisonner toutes les personnes buvant et utilisant l’eau potable du réseau. La contamination de ces eaux provient généralement de la surface comme dans le cas d’une inondation suite à un déluge.

L’eau, après avoir lessivé le sol, transporte avec elle tous les contaminants et agents pathogènes jusqu’aux nappes phréatiques. Ces nappes et d’autres sources et points d’eau servent de sources aux compagnies qui distribuent l’eau potable chez vous. Ainsi, il est primordial de contrôler ces points, mais également tout le réseau de distribution.

A lire également : Sports d'hiver : cette pratique courante peut vous coûter 15 000€ d'amende

Plusieurs risques de maladies à cause de l’eau contaminée

Il ne faut pas tout mettre sur le dos de l’activité humaine. Effectivement, il y a généralement deux causes principales de contamination de l’eau potable. Il y a la contamination d’origine naturelle, principalement d’origine microbienne. La pollution radioactive et chimique peut également être d’origine naturelle.

D’un autre côté, il y a la pollution de l’eau à cause des activités humaines. On parle souvent des produits chimiques provenant des pesticides et des fertilisants, mais également des déchets industriels. D’autres polluants émergents dangereux peuvent être présents dans l’eau potable.

Des risques de maladies infectieuses

Plusieurs maladies peuvent provenir de la contamination microbienne de l’eau. Il peut s’agir de simples gastro-entérites, mais également des affections plus graves pouvant causer même de la dyspepsie. Pour n’en citer que quelques-uns, la contamination de l’eau peut nous exposer au virus de l’hépatite A, aux microbes provoquant l’ulcère, voire le cancer de l’estomac. Néanmoins, tous ces risques peuvent être évités grâce à un contrôle de la qualité bactériologique.

Plusieurs types de cancers

La pollution chimique de l’eau potable nous expose principalement aux risques de développer un cancer. Il est à noter que la contamination ne serait nocive que si on y est exposé de façon prolongée. Si vous buvez de l’eau contaminée par de l’arsenic pendant plus d’une dizaine d’années, les risques de développer un cancer du poumon, de la vessie, des reins ou encore de la peau sont élevés. À noter que les produits de chloration peuvent également être remis en cause, ils auraient tendance à favoriser le cancer de la vessie et du côlon.

Les maladies les plus connues

Les maladies les plus connues et dont la corrélation avec une ou plusieurs substances est pratiquement établie sont également nombreuses. Une eau contaminée au plomb peut provoquer des lésions cérébrales, elle est surtout dangereuse pour l’enfant en bas âge. Le plomb a également une incidence sur la fertilité. Particulièrement problématiques chez le nourrisson et la femme enceinte, les nitrates présents dans l’eau provoquent des problèmes sanguins graves.

Les sources de contamination de l’eau potable

Les sources de contamination de l’eau potable

Comme nous l’avons vu précédemment, les risques liés à la consommation d’eau contaminée sont nombreux. Mais quelles sont les sources de contamination qui peuvent provoquer ces risques ?

L’agriculture et le traitement des cultures

L’agriculture est une source majeure de pollution pour les eaux souterraines, celles qui alimentent en partie nos réseaux d’aquifères. Les pesticides et autres produits phytosanitaires utilisés pour traiter les cultures ont une capacité importante à s’infiltrer dans le sol et atteindre ainsi directement la nappe phréatique. Cette infiltration peut aussi être favorisée par des pratiques comme le drainage ou encore l’irrigation qui permettent aux déchets agricoles d’accéder facilement au réseau.

Les mesures préventives pour éviter la contamination de l’eau potable

Les mesures préventives pour éviter la contamination de l’eau potable

La prévention est essentielle pour limiter les risques de contamination de l’eau potable. Voici quelques mesures à prendre en compte :

Limiter les pesticides et autres produits phytosanitaires

L’utilisation des pesticides doit être limitée au maximum afin d’éviter leur infiltration dans le sol et ainsi préserver la qualité des eaux souterraines. Il existe aussi des alternatives plus naturelles, comme par exemple l’agriculture biologique.

Assurer un traitement adéquat des déchets industriels

Les entreprises doivent s’assurer que leurs déchets ne contaminent pas les cours d’eau ou les nappes phréatiques alentour. Des solutions existent pour traiter ces déchets, vous devez donc demander aux entreprises concernées d’en faire usage.

Veiller à la qualité des stations d’épuration

Les eaux usées doivent être traitées avant d’être rejetées dans les cours d’eau. Les stations d’épuration jouent donc un rôle essentiel pour assurer le traitement de ces eaux et garantir leur non-contamination.

Sensibiliser le grand public aux enjeux de l’eau potable

Il faut sensibiliser les citoyens aux enjeux liés à l’eau potable afin qu’ils prennent conscience que chaque acte individuel peut avoir un impact sur la qualité de cette ressource précieuse. Des campagnes pédagogiques peuvent ainsi être mises en place pour éduquer les enfants dès leur plus jeune âge.

Afficher Masquer le sommaire