Le airsoft, un sport réglementé

L’airsoft est un sport qui fait de plus en plus d’adeptes. Sa pratique est soumise à des réglementations strictes, en raison de l’utilisation de répliques d’armes à feu.

L’airsoft, un sport physique et stratégique

L’airsoft est une activité qui requiert de bonnes conditions physiques, ce qui justifie sa catégorisation en sport. C’est également un jeu qui nécessite de la stratégie pour éviter de se faire toucher par les projectiles adverses. Pour pimenter encore plus le jeu, rien de tel qu’un scénario pour que les participants puissent endosser un rôle pour encore plus de motivation. Comme tous les sports, des règles, imposées par la Fédération française d’airsoft, créée en 2009, doivent être respectées à différents niveaux. L’une des plus importantes s’applique à la sécurité, ainsi qu’à l’équipement de airsoft, entre autres. L’objectif est de permettre aux joueurs de pratiquer leur sport de manière fair-play sans en dénaturer l’esprit.

A voir aussi : L’école de VTT Buissonnière, depuis 1995 à Serre Chevalier

Le matériel autorisé en airsoft

La réglementation imposée à l’airsoft vise à permettre aux joueurs de pratiquer leur sport sans risque de blessure. La première règle s’applique au type d’armes utilisé. Les seules qui sont autorisées sont les répliques d’armes à feu, interdisant de fait les armes blanches (poignards, couteaux…), mais également les armes de tirs. Les armes réelles sont, elles aussi, formellement interdites sur les terrains d’airsoft, comme il est interdit de se promener sur la voie publique avec une réplique. Les répliques ne sont en effet pas classées dans la catégorie des armes dont la possession est interdite, ou dans la catégorie D des armes en détention libre. Toutefois, leur énergie ne doit pas excéder 0,07 et 2 joules.

sport réglementé airsoft

A lire aussi : Quel sport indoor pratiquer ?

Le transport des équipements

La pratique de l’airsoft ne peut se faire que sur un terrain privé. Si vous devez transporter votre matériel sur la voie publique, vous devez les ranger dans une mallette pour ne pas provoquer la panique au sein de la population. Elle doit pouvoir contenir l’engin, les billes, mais également les différents accessoires indispensables à son bon fonctionnement. À noter également que l’achat de matériel airsoft est réservé aux personnes majeures. Cependant, les joueurs mineurs peuvent participer aux parties, à condition qu’ils portent les protections adaptées.

Le port des équipements de protection individuelle ou EPI

La pratique de l’airsoft implique le port de certains équipements de protection.

La catégorie EN 166 F pour les EPI d’airsoft

Les joueurs doivent donc porter des équipements de Protection individuelle qui se subdivisent en trois classes. Si vous ou vos adversaires utilisez du matériel ayant une résistance mécanique inférieure ou égale à 0,87 joule vous porterez ainsi une protection de la catégorie EN 166F.

La protection oculaire obligatoire

La protection oculaire est obligatoire. Cependant, vous devez vous assurer qu’elle soit aux normes, comportant le logo, la norme EN, son numéro et sa résistance aux chocs. Elle doit également résister à la buée pour une bonne visibilité, disposer d’un filtre à haute protection contre les rayons UV.

La protection maxillo-faciale facultative, mais fortement recommandée

Outre la protection oculaire, vous devez porter une protection maxillo-faciale. Le visage est l’une des zones les plus exposées lors d’une partie d’airsoft. La Fédération française d’Airsoft ne rend pas le port de protections dentaires obligatoires, cependant, il est préférable d’en porter, car il a été constaté que les lésions y afférentes comptent parmi les plus importantes. Les protections devront alors résister à l’impact des billes de 6 mm. Pour une protection maximale, nous vous recommandons de proscrire les protections souples ou semi-rigides qui n’absorbent pas les chocs d’un tir ayant une propulsion de 7 joules.

Les chaussures adaptées de rigueur

En termes de protection, les chaussures adaptées sont de rigueur. Pour vous prémunir des blessures, choisissez des chaussures couvrantes telles que les chaussures de sécurité. Celles-ci sont plus stables et ont une adhérence au sol plus élevée. Elles sont également plus résistantes aux chocs. Vous pouvez également porter des chaussures de randonnée, à condition toutefois qu’elles aient toutes les spécificités précédemment citées.

Où acheter votre matériel d’airsoft ?

Lors de l’achat de votre matériel, orientez-vous vers une enseigne reconnue qui vous permettra de faire l’acquisition du matériel fiable. La plupart du matériel est modulaire, vous pouvez donc les modifier, les adapter à votre guise pour en améliorer l’aspect ou les performances. Les répliques sont, soit métalliques, soit en matériaux de synthèse. En cas de défaillances de certaines pièces, les sites de ventes doivent disposer de pièces de rechange. Ne lésinez surtout pas sur la qualité de votre matériel, car chaque élément constituant contribue à votre protection. Les principaux éléments sont à privilégier, mais vous pouvez par la suite vous procurer des équipements tactiques, des vêtements de camouflages, ou encore des sacs à dos.

Vous pouvez lire également : 2000 pas en km : quelle est la distance équivalente ?

Les règles de sécurité en airsoft

Le airsoft est un sport réglementé qui nécessite le respect strict des règles de sécurité. Les joueurs doivent obligatoirement porter une protection oculaire homologuée, telle que des lunettes ou des masques. Il est aussi recommandé de porter un casque pour protéger la tête.

Les armes utilisées sont non-létales et ne peuvent pas causer de blessures graves, mais cela n’empêche pas les accidents d’arriver si les règles ne sont pas suivies avec rigueur. Par conséquent, il faut toujours garder son arme dirigée vers le sol lorsque l’on ne tire pas, afin d’éviter toute erreur fatale.

Il est impératif qu’un joueur prévienne en annonçant clairement ‘Je te tire dessus !’ avant de tirer sur quelqu’un. En effet, rien ne sert à tirer dans le dos ou la tête puisque ce n’est pas autorisé par les organisateurs lors des parties en groupe et peut être dangereux pour la personne ciblée.

Les différents types de parties et de scénarios en airsoft

En airsoft, il existe de nombreux types de parties et scénarios différents. Chaque organisateur peut adapter les règles en fonction des joueurs présents et du terrain utilisé.

Le plus courant est le ‘Deathmatch’, qui consiste à éliminer tous les membres de l’équipe adverse pour remporter la partie. Il y a aussi des parties où un joueur doit être protégé par son équipe tandis que l’autre tente de le capturer ou d’atteindre un point précis sur le terrain sans se faire toucher.

Les scénarios peuvent aussi être plus complexes, avec des missions à accomplir telles que la libération d’un otage ou la défense d’une position stratégique. Les organisateurs peuvent ajouter divers objectifs pour pimenter le jeu et offrir une expérience différente à chaque partie.

Il faut noter qu’il existe aussi des compétitions officielles avec des règles strictement encadrées, comme dans tout sport réglementé. Ces dernières permettent aux joueurs confirmés ou professionnels de se mesurer entre eux dans un cadre sécurisé et respectueux.

Quel que soit le type de partie ou scénario choisi, le plaisir du jeu en groupe reste toujours au rendez-vous lorsqu’on pratique ce sport unique en son genre !

Afficher Masquer le sommaire