Sport : quelle pratique de la boxe vous correspondra le mieux ?

39
Partager :

La boxe fait partie des disciplines sportives les plus pratiquées. Elle est également l’un des sports les plus complets, car elle sollicite la mise en mouvement de toutes les parties du corps. Lorsque vous décidez d’effectuer ce sport, vous avez le choix entre différentes formes de pratique. Voici donc quelques éléments qui pourraient vous aider à trouver la pratique de boxe vous correspondant le mieux.

La boxe, un excellent sport qui cible tout votre corps

Pratiquer la boxe est une occasion pour vous de travailler toutes les parties de votre corps.

A lire en complément : Est ce qu'il est obligatoire de prévoir un gilet de sauvetage quand on pêche en float tube ?

Les membres supérieurs

En premier lieu, les membres supérieurs sont les parties les plus sollicitées. Il s’agit des épaules, des bras et de l’avant-bras. Les muscles des épaules sont ceux qui créent la liaison entre les bras et le reste du corps. Ils assurent aussi la mobilité des bras et des épaules, notamment les mouvements d’élévation et de rotation. Pour travailler le bras, la boxe agit sur les biceps, qui sont les muscles de cette partie du corps.

Ce sont ces biceps qui permettent de fléchir le bras et d’effectuer certaines rotations. Ils sont précisément situés sur la face antérieure du bras. Enfin, les muscles de l’avant-bras, appelés « triceps » sont renforcés lorsque vous faites de la boxe. C’est grâce aux triceps que vous arrivez à faire des extensions de votre avant-bras.

A découvrir également : Conseils pour celles et ceux qui se mettent à la danse

Le tronc et le bassin

Ensuite, la pratique de la boxe vous permet de mettre en mouvement le tronc et le bassin de votre corps. Elle y arrive en agissant sur votre poitrine, votre dos et votre ventre. Au niveau du ventre, ce sont les abdominaux que cible la boxe.

Ces muscles abdominaux favorisent la flexion ainsi que la rotation du tronc de votre corps. La boxe permet de les raffermir afin qu’ils soient beaucoup plus résistants. La poitrine quant à elle est travaillée au travers des pectoraux. Ce sont des muscles situés au niveau du thorax et assurant la mobilité et la stabilité des bras ainsi que de la zone du moignon de l’épaule. En pratiquant la boxe, vous solidifiez les pectoraux.

Les membres inférieurs

La dernière partie de votre corps que cible la boxe est celle des membres inférieurs, notamment le fessier, les mollets et les cuisses. Les muscles du fessier font partie des muscles les plus puissants et les plus volumineux du corps. Ils favorisent la mobilité des cuisses et permettent de maintenir le bassin en équilibre. Grâce à la boxe, chacun de ces muscles est tonifié et, de ce fait, plus résistant. Il en est de même pour les quadriceps, les muscles se situant au niveau des mollets et ceux des ischo-jambiers.

Par ailleurs, pour pouvoir pratiquer ce sport en toute sécurité, vous pourriez vous inscrire dans un club de boxe. Comme le précise le club Nbsboxing, vous pouvez tout à fait choisir de suivre des cours de boxe anglaise ou encore thaï.

suivre cours de boxe anglaise

Il existe différents types de boxe : trouvez celui qui vous convient le mieux

Lorsque vous vous lancez dans la boxe, vous avez le choix entre différentes formes de pratique. Il vous revient d’analyser chacune d’entre elles afin de pouvoir détecter celle qui vous correspondrait le mieux.

La boxe anglaise

La boxe anglaise est une variété de boxe très connue qui existe depuis de nombreuses années. Comme toutes les disciplines sportives, elle est régie par des règles bien définies. Au cours de combats de boxe anglaise professionnels, vous n’êtes pas autorisé à vous servir des cordes comme levier d’appui.

Ces combats en question durent 12 rounds, ayant une durée de 3 minutes chacun. Une pause d’une minute est observée avant le début d’un nouveau round. Vous pouvez faire une séance d’essai pour mieux analyser ce type de boxe et déduire s’il vous convient ou non.

Le kick-boxing

Une autre variété de la boxe que vous pourriez essayer est le kick-boxing. Son but est de vaincre l’adversaire en vous servant de différentes techniques, notamment celles ayant recours aux pieds et aux poings. Il est également régi par des règles que les boxeurs se doivent de respecter.

Par ailleurs, vous avez le choix entre d’autres types de boxe tels que la boxe française, le MMA ou encore la boxe thaïlandaise. Chacune de ces variétés dispose de ses particularités.

Quel type de boxe si vous recherchez un entraînement difficile ?

Pour trouver la pratique de la boxe qui vous correspond le mieux, vous pouvez vous référer au niveau d’entraînement que vous recherchez. Ainsi, si vous recherchez un niveau d’entraînement difficile, le type de boxe que nous vous recommandons est la boxe anglaise.

En effet, cette pratique requiert un certain dynamisme de la part du pratiquant, ainsi que la mise en commun de nombreuses aptitudes. Vous serez amené à être plus endurant afin de pouvoir tenir sur les 12 rounds que comporte cette discipline.

Les coups que vous donnerez à votre adversaire doivent être assez intenses, donc vous aurez à développer plus de force, surtout au niveau des poings. Vos poings doivent être solides pour que les coups que vous donnerez portent une certaine puissance.

Vous devrez travailler votre agilité et votre rapidité afin de pouvoir esquiver facilement les coups de votre adversaire. Enfin, vous devrez apprendre à surmonter la peur une fois sur le ring. Lors de l’entraînement pour un combat de boxe anglaise, tous ces facteurs sont pris en compte et chacun d’eux est travaillé.

pratique de  la boxe

Quel matériel pour quelle pratique de boxe ?

Une fois que vous avez trouvé le type de boxe qui vous correspond le mieux, vous devez vous procurer le matériel adéquat pour le pratiquer. Pour la boxe anglaise, vous devez disposer de gants pour vous protéger lorsque vous donnez des coups à l’adversaire. Vous devez ensuite avoir des sous-gants qui permettront d’assurer la durabilité de vos gants.

Le casque est un autre accessoire dont vous devez vous procurer, car il permet de protéger votre tête des coups éventuels que vous recevrez de l’adversaire. Pour protéger vos dents de ces mêmes coups, il est recommandé d’avoir un protège-dents.

Pour la pratique de la boxe française, le matériel à utiliser est similaire à celui recommandé dans le cas de la boxe anglaise. La seule différence, c’est que vous avez besoin d’un type particulier de chaussures pour la pratique de la boxe française.

En ce qui concerne la boxe thaïlandaise et le MMA, les équipements recommandés sont identiques à ceux de la boxe anglaise, mais avec des spécifications. Pour faire de la boxe thaïlandaise, vous devez porter un short dédié à cette pratique, appelé short de boxe thaïlandaise.

Quant au MMA, vous devez opter pour une paire de mitaines, plutôt que pour une paire de gants classiques. Vous devez aussi disposer d’une coquille pour renforcer votre sécurité durant la pratique de cette discipline.

Partager :