Bodyboard : faites le plein de sensations cet été !

41
Partager :

Inventé par Tom Morey, le bodyboard est assez similaire au surf. Ce sport nautique pratiqué pour la première fois sur l’île d’Hawaï est l’un des plus populaires en période estivale. Sportifs comme touristes s’y adonnent sans retenue, car il est accessible et est un excellent moyen de s’initier seul ou en famille aux plaisirs de la glisse.

Qu’est-ce que le bodyboard ?

Le bodyboard est un sport qui est pratiqué sur une étendue d’eau avec une planche. Alors que le surfeur se tient debout, le “bodyboardeur” s’allonge sur sa planche tout en nageant avec ses bras, les palmes aux pieds. Vous pouvez pratiquer ce sport toute l’année, quel que soit le type de vagues. Il y a deux formes de glisse “allongée” encore appelée “prone” pratiquées avec et sans palmes. Les bodyboardeurs n’utilisent pas de palmes lorsqu’ils veulent découvrir les vagues en bordure de plage ou en zone de baignade.

A lire également : Muscler ses bras : comment faire ?

Lorsque vous vous éloignez de la plage, les palmes sont indispensables. Choisissez celles qui vous correspondent le mieux sur cette page qui a testé pour vous les meilleures palmes de bodyboard ainsi que d’autres équipements liés à la pratique de ce sport tels que les planches ou encore les vêtements. Elles permettent en effet de se déplacer plus aisément lorsque la vague est à proximité. Le bodyboard en “prone” n’est pas la seule variante de ce sport. Il existe le “drop-knee” qui consiste à poser le pied à plat puis un genou sur la planche et le “stand-up” où vous êtes debout.

planche boadyboard

Lire également : Quels sont les bienfaits du basket-ball ?

Quels équipements faut-il avoir pour faire du bodyboard ?

Cette activité nautique en plein air requiert du matériel spécifique pour sa pratique. Il vous faut impérativement une planche, des palmes, une combinaison et un casque.

Les palmes pour affronter les vagues sur son bodyboard

Hors de la zone de baignade, les palmes sont très utiles pour le déplacement dans l’eau. Elles améliorent votre contrôle directionnel et vous permettent d’atteindre le “peak” de déferlement. Les modèles de palmes disponibles sur le marché sont nombreux. Si elles sont trop petites, vous aurez mal aux pieds, alors que vous sentirez de l’inconfort lorsque vous achèterez un modèle trop grand. Il y a 2 types de palmes, les symétriques et les asymétriques. Les premières sont destinées aux utilisateurs du “prone”, tandis que les secondes asymétriques sont adaptées au “drop-knee”.

La planche de bodyboard

Vous ne pouvez pas faire du bodyboard sans la planche. Selon votre taille et votre niveau, les dimensions de cet accessoire peuvent varier. En moyenne, la longueur est de 1 mètre et la largeur de 60 centimètres. Les tailles des bodyboards sont souvent en pouce. Il faudra donc faire la conversion pour être sûr de ne pas se tromper. Lorsque vous débutez, privilégiez une planche avec poignées. Elle devra en plus être assez longue pour que vous teniez en équilibre sur les vagues.

La combinaison et le casque indispensables à la pratique du bodyboard

La planche de bodyboard peut irriter votre peau pendant la pratique. Il faut donc porter une combinaison en néoprène pour la protéger. Faites le choix d’un modèle confortable et surtout léger. Le casque est l’accessoire indispensable qui protège votre tête en cas d’accident. Très léger, il ne vous gênera pas pendant la glisse. Il vous protègera en plus du soleil s’il est ardent. Choisissez également un modèle à votre taille.

Partager :