Tout savoir sur la récupération par le froid pour les sportifs

23
Partager :

La cryothérapie est une méthode de traitement par le froid. Elle est très usitée dans le milieu sportif pour apaiser les douleurs des athlètes suite à des chocs ou pour bien récupérer après une compétition. En quoi consiste la cryothérapie chez les sportifs ? Quels sont ses avantages ? Quelles sont ses contre-indications ?

Le principe de la cryothérapie

Le principe de la cryothérapie repose sur l’application du froid de manière locale ou sur le corps entièrement. Existant depuis l’époque de la Grèce Antique, la cryothérapie a été prouvée scientifiquement pour la première fois en 1908 par AW. Nursey. Pour atténuer les douleurs et hématomes, elle réduit le calibre ou la grosseur des vaisseaux sanguins (vasoconstriction).

Lire également : Escalade : 4 conseils pour varier les plaisirs

Dans le cadre des bains froids, le patient est immergé dans une baignoire ou d’autres appareils spécialisés que vous trouverez chez Cryobain, un fournisseur réputé dans le domaine. L’eau utilisée en cryothérapie totale du corps doit être à une température de -15°C au minimum. Une seule immersion peut durer environ 10 minutes. En ce qui concerne la cryothérapie partielle, les professionnels se servent d’une poche remplie de glace ou d’une barre d’azote froide qu’ils appliquent sur la zone concernée pendant quelques secondes ou minutes.

cryothérapie technique récupération

A découvrir également : Comment choisir la paire de chaussures de tennis parfaite ?

Les avantages des bains froids chez les sportifs

La cryothérapie par bain est beaucoup plus pratiquée chez les sportifs en raison des activités physiques intenses qu’ils pratiquent.

La diminution des douleurs

La propriété vasoconstrictrice du froid aide efficacement à lutter contre la douleur. En réduisant la taille des vaisseaux sanguins, le sportif obtient un soulagement progressif ou systématique. Il s’agit d’ailleurs d’un traitement recommandé pour les cas de courbatures extrêmes après compétition.

La réduction des inflammations

Très souvent, il n’est pas rare de remarquer des réactions inflammatoires chez les sportifs après de grandes compétitions ou de rudes entraînements. Par exemple, dans le cas des footballeurs, on constate bien souvent des gonflements sur les jambes, plus particulièrement les cuisses ou les pieds après les matchs. En procédant donc à une cryothérapie générale, le froid réduit la chaleur et limite la vasodilatation pour guérir les inflammations. La thérapie par le froid est l’une des techniques de récupération les plus privilégiées par le célèbre footballeur Cristiano Ronaldo.

La récupération de l’énergie perdue et des cellules détruites

Les bains froids sont recommandés dans les moments de récupération après une intense activité physique. Ils aident à détendre les muscles, libérer les nerfs noués et agissent parfois comme des antidépresseurs. D’autre part, une cellule détruite peut conduire à un cancer si rien n’est fait. Pour aider certains sportifs à recouvrer l’efficacité de toutes les cellules de leurs organismes, certains spécialistes recommandent ainsi des bains froids. L’action du froid sur le corps stimule la régénérescence des cellules de façon immédiate.

Les contre-indications de la cryothérapie

La cryothérapie est reconnue comme moyen de lutte contre les inflammations, les douleurs musculaires et bien d’autres. Cependant, il est important de rappeler qu’elle n’est pas sans effets négatifs lorsque certaines règles ne sont pas respectées. Sur ce, la cryothérapie est fortement déconseillée en cas de :

  • grossesse,
  • hypertension artérielle,
  • insuffisance respiratoire,
  • anémie sévère.

En dehors de ces maladies, la cryothérapie est également déconseillée aux personnes qui souffrent de thrombose veineuse, des pathologies urinaires ou rénales et de l’infarctus du myocarde.

Partager :