Comment améliorer sa performance en eau libre ?

5
Partager :

La natation est une activité qui exige de la patience et surtout de la persévérance. Il est donc indispensable de passer par différentes étapes pour améliorer votre performance en eau libre. Voici comment procéder.

Que faut-il travailler pour optimiser votre technique de crawl ?

Pour espérer améliorer votre technique de crawl en eau libre, vous devez partir d’une approche équilibrée. Cette dernière est subdivisée en trois principaux domaines. Le premier concerne votre technique de course. Il vise à optimiser :

A découvrir également : Quels sont les bienfaits du ski ?

  • optimiser la position de votre corps dans l’eau,
  • façonner votre alignement,
  • travailler le rythme de course,
  • perfectionner votre technique de prise d’appui et de traction.

Le second s’intéresse à votre allure de course, en ciblant particulièrement la vitesse de nage. Quant au dernier, il aborde vos compétences en eau libre (nage en ligne droite, respiration, crawl polo…). Appelé « les trois clés », chaque domaine représente une phase indispensable à votre progrès.

performances eau libre

A découvrir également : Le airsoft, un sport réglementé

Quel entraînement suivre en fonction des saisons ?

Il est important de tenir compte des différentes saisons pour établir votre programme d’entraînement.

En automne

Durant cette période de l’année, vous devez vous concentrer sur tous les aspects de votre technique de nage. Les principaux domaines qu’il faudra travailler sont :

  • la technique de respiration en crawl,
  • la vitesse de nage,
  • la technique d’entrée de main dans l’eau,
  • le rythme de bras,
  • la technique de prise d’appui,
  • le retour aérien.

Vous ne devez absolument pas privilégier un domaine au détriment des autres. Assurez-vous que votre entraînement soit bien équilibré. Au fil du temps, réduisez vos temps de récupération et réalisez des séries plus longues tout en conservant un rythme régulier. Vous pouvez par exemple passer de 300 à 800 m pour attester de votre progrès. N’omettez surtout pas de vous munir de tout le matériel aquatique qui vous sera nécessaire.

En hiver

L’hiver représente la saison idéale pour corser votre entraînement. Pendant cette période, vos entraînements doivent être plus longs et plus intenses. En nageant sur de longues distances par exemple, vous parviendrez à améliorer votre capacité aérobie. Autrement dit, vous êtes suffisamment apte à maintenir un rythme soutenu sur une longue distance. De plus, il est important de bien travailler non seulement vos qualités, mais également vos faiblesses.

Au printemps

Durant cette période, il est recommandé de s’entraîner avec des amis. Prenez le temps de bien observer la technique des meilleurs nageurs en eau libre. Essayez de reproduire les mouvements qui vous semblent pertinents afin de les adapter à votre style. N’hésitez pas à participer à des compétitions pour tester vos capacités avec d’autres nageurs. Certaines compétitions visent à travailler la technique, la vitesse et bien d’autres performances. Choisissez celles qui vous permettront d’atteindre plus rapidement l’objectif que vous vous êtes fixé.

En été

Durant cette saison, vous devez exclusivement baser vos entraînements sur des objectifs compétitifs. À ce stade, il est recommandé d’accentuer les séances de natation sur vos qualités. En suivant minutieusement ce programme d’entraînement selon les saisons, vous obtiendrez assurément de très bons résultats. Ce programme s’avère d’ailleurs très efficace pour les triathlètes. Pour atteindre rapidement vos objectifs, vous pouvez vous faire aider par un professionnel de la nage. Ce dernier pourra vous procurer les conseils appropriés pour améliorer votre technique de nage en eau de mer.

Vous pouvez lire également : boxe : le sport à privilégier pour perdre du poids ?

Partager :