Comment apprendre le parapente ?

106
Partager :

Le parapente est non seulement un loisir mais également un sport. Il transmet une sensation que l’on ne comprend pas. En effet, il y aura du vent sur votre visage, vos jambes en apesanteur. Ainsi, vous souhaitiez apprendre le parapente mais vous ne saviez pas comment vous y prendre ? Ne vous inquiétez pas. Apprendre le parapente passe d’abord par la connaissance de quelques bases. Suivez donc cet article pour savoir comment apprendre le parapente.

Avoir de la motivation pour débuter le parapente

Le parapente est un sport qui est souvent pratiqué à la montagne ou à la plage. Deux choix s’offrent spécialement aux débutants en parapente.

Lire également : Comment s'essayer à un sport facilement ?

Le premier choix consiste à découvrir la sensation de voler et profiter d’une expérience éphémère. Ensuite, vous pouvez commencer par un baptême en parapente.

Le second consiste à simplement faire du parapente bien plus qu’un loisir. Ainsi, l’apprentissage et la pratique du parapente demandent, comme tous les sports, du temps et des connaissances de base.

A voir aussi : Muscler ses bras : comment faire ?

Vous devez donc prioriser votre sécurité au cœur de la pratique. Ceci dit, pour les débuts en parapente, vous effectuerez les vols dans des conditions optimales de sécurité. Ce pourquoi vous devez passer par une école labellisée par la Fédération Française de Vol Libre (FFVL).

Le parapente est un sport d’engagement qui nécessite la maîtrise d’un matériel spécifique, d’un environnement particulier et une maîtrise de soi.

Faire un baptême en parapente

Le baptême en parapente est une phase qui correspond à la découverte. Pour les enfants, il est réalisable à partir de 6 ans et pour les adultes jusqu’à l’âge de 80 ans. Ce, en l’absence de toute contre-indication médicale et de poids.

Le décollage, le vol et l’atterrissage se déroulent en douceur durant cette expérience. Cette expérience doit être vécue en compagnie d’un moniteur qualifié et diplômé.

L’évasion a une durée de 10 à 45 minutes en fonction du vol que vous choisissez. Vous n’avez rien à craindre parce qu’un dispositif de sécurité vous maintient solidement. Vous serez donc assis pendant toute la durée du vol. Cela vous permet d’avoir une superbe vue sur les montagnes alentour, les lacs et rivières, les plaines verdoyantes, etc.

Vous pouvez donc demander au pilote de vous faire découvrir quelques sensations relativement intenses à la fin de l’expérience.

Faire un stage d’initiation pour apprendre à voler en parapente

Les stages d’initiation sont spécialement destinés aux débutants qui souhaitent voler de manière autonome. Ces stages sont dispensés par des moniteurs professionnels et les stages ont une durée de 5 jours environ. Pendant la formation, vous recevrez des notions théoriques sur les approches et le vol lui-même.

Avec cette formation, vous pourrez choisir votre point de décollage et ainsi que votre site d’atterrissage. Cela vous permet de savoir analyser les conditions météo. Et ensuite, vous pourriez déterminer si elles sont propices à un vol en parapente avant de vous lancer.

Les notions théoriques sont appuyées par des sessions pratiques. Grâce à elles, vous saurez manier votre voile afin de voler en toute sécurité. De plus, un débriefing est systématiquement prévu.

Perfectionner son vol en parapente avec un stage thermique

C’est l’étape ultime afin d’être autonome et être capable de voler plus longtemps. Vous serez donc soumis à un test de niveau au préalable. Avec cela, les moniteurs expérimentés pourront encadrer votre progression et vous faire rapidement atteindre vos objectifs.

Pendant les cours théoriques, consacrés à l’analyse aérologique, vous abordez les caractéristiques des thermiques. Vous aurez des connaissances sur les différents climats. De plus, vous ferez des analyses de la météo sur toute la durée de votre stage de perfectionnement.

Après assimilation des notions inculquées par le professeur, il est temps de les mettre en pratique. Vous pourrez donc les mettre en pratique à l’occasion d’un vol thermique ou d’un vol en montagne. Ainsi, le décollage et l’atterrissage doivent être effectués de manière autonome, sur un site connu.

Quelque soit votre niveau, avec quelques vols en parapente, cela constitue une expérience qui se vit et se revit sans modération.

Partager :